Moulin Cambier

Publié le par Saab

Le Moulin Cambier

cambier-004.jpg 
197_001.jpg















En 1834, un incendie détruit le moulin de la Foulerie en amont du Pont St Nicolas. Le propriétaire, Clément Lamain, décide d'en construire un nouveau, plus important, à l'enclos du Port, en aval du pont Saint-Nicolas. Après de nombreuses tribulations et diverses utilisations ( il servira de scierie jusqu'en 1907 avant d'être à nouveau détruit par un incendie).
Pendant la guerre 14-18, les occupants allemands le transformèrent en centrale électrique.
Elle fonctionnera jusqu'en 1932.
Vers 1940, les trois demoiselles CAMBIER de Bruxelles, achètent le moulin et les propriétés. Leur père, le général Cambier, était un grand bâtisseur puisqu'il avait construit la ligne de chemin de fer allant de Boma à Matadi, au Congo,
pendant le règne de Léopold II. Ces trois demoiselles avaient l'habitude de venir en villégiature à Chiny.
En 1980, grâce à Monsieur le Gouverneur Planchard, le moulin bénéficia d'une restauration et d'un classement.
Il fut inauguré par le Roi et la Reine, le 11 mai. Par bail emphytéotique de 27 ans, il fut attribué au Syndicat d'Initiative
comme antenne touristique des promenades et comme centre écologique.
En 2008, après avoir effectué des travaux, la commune l'adjugea à un gestionnaire privé pour en faire une
 brasserie-restaurant.
moulincambier@skynet.be
moulin-cambier.com

Publié dans Patrimoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article